Tout savoir sur le yaourt à la grecque

12 juillet 2021
fabrication yaourt grec

Lorsqu’on parle des produits laitiers et plus particulièrement des yogourts, on entend souvent parler des yaourts grec. La recette pour sa préparation diffère quelque peu de celle du yaourt traditionnel. On dénote également une certaine différence au niveau du goût et de la consistance. Il est particulièrement onctueux. L’ingrédient principal pour la réalisation du yaourt grecque est le lait. Pour avoir toutes les informations sur ce produit, faisons un tour d’horizon sur les particularités de ce produit laitier.

Le yaourt grec : de quoi s’agit-il ?

Il s’agit d’un aliment issu de la fermentation de lait. Traditionnellement, il était fabriqué principalement à partir du lait de brebis. C’est un produit laitier égoutté. En d’autres, le petit lait a été retiré par un procédé que l’on appelle égouttage. Il en découle que le yaourt est plus riche en matière sèche, en protéines et aussi en crème.

Dans l’Hexagone, les préparations se font à base de lait de vache. Certaines personnes utilisent également de la crème fraîche pour lui donner plus d’onctuosité. Le greek yoghurt que l’on rencontre dans le marché américain est connu en France sous la forme d’un lait fermenté. Cette version est enrichie en protéines. Il est recommandé aux personnes qui ont une intolérance au lactose. Elle a des effets bénéfiques sur la santé.

Concernant le yaourt que l’on consomme tous les jours, il est fabriqué avec du lait de n’importe quel animal. Cela peut être du lait de chèvre, de brebis ou de vache. On retrouve actuellement des yaourts fabriqués à partir de lait de lait de soja, de riz ou de noix. Pour sa préparation, certaines bactéries sont ajoutées au lait pour le fermenter. Les bactéries ont pour fonction de séparer le sucre principal du lait pour avoir un acide lactique. Le produit se trouve ainsi acidifié et se conserve plus longtemps.

Les pots de yaourts avec des saveurs différentes que l’on retrouve dans les supermarchés sont des yaourts auxquels on a ajouté de la crème, du sucre ou encore des fruits.

Comment préparer un yaourt grec ?

La fabrication du yaourt grec est en quelque sorte comme celle du yogourt traditionnel. Au début de la préparation, la recette est identique. Il faut quelques ingrédients pour réussir votre yaourt grec. En général, il vous faudra un litre de lait et aussi des ferments. Vous pouvez aussi ajouter des fruits pour lui donner de l’arôme.

La recette pour un yaourt grec fait maison

Pour la cuisson, il faut faire bouillir le lait. Dès les premiers bouillons, enlevez votre casserole du feu. À noter qu’on peut utiliser du lait frais ou du lait écrémé. Il faut respecter quelques minutes pour le laisser refroidir à température ambiante. Ce n’est qu’après qu’il faut ajouter un sachet de ferments lactiques ou un pot de yaourt de lait de brebis. Pour que la préparation reste homogène et liquide, on doit fouetter énergiquement le mélange. 

Une fois que vous avez effectué ces tâches, remplissez vos petits pots en verre avec le liquide et laissez-le dans votre yaourtière pendant au moins 8 heures.

Après que le yaourt ait fini sa fermentation, il est temps de l’égoutter. Pour ce faire, il faut le verser dans une passoire recouverte d’une étamine ou d’un torchon propre. L’opération consiste à récupérer le corps gras en laissant s’écouler le petit lait. Vous obtiendrez ainsi un yaourt nature. Mettez-le ensuite dans une boîte hermétique. Vous pouvez alors le conserver dans un réfrigérateur pendant 5 jours.

À noter que si vous optez pour du lait de brebis, votre préparation sera plus riche en lactose et en sel minéraux. Par contre, la teneur en sucre est moins élevée que les yaourts traditionnels. Pour ce qui est des valeurs nutritionnelles et énergétiques du yaourt grecque, elles atteignent les 107 kcal/ 100 g.