Meilleur yaourt pour les intolérants au lactose

07 juillet 2021
Meilleur yaourt pour les intolérants au lactose

L’intolérance au lactose est un problème qui touche une part infime de la population en France. Ceux qui sont concernés par cette maladie ont du mal à assimiler la teneur en lactose du lait. Elle est souvent confondue avec l’allergie aux protéines de lait de vache. Il faut savoir qu’elle ne met pas la vie du patient en danger. Elle provoque chez certaines personnes des troubles digestifs après la consommation de produits à base de lait tels que les yaourts ou le fromage.

Il n’en demeure pas moins qu’elles peuvent prendre des produits laitiers, mais avec une quantité réduite de lactose. Elles peuvent aussi consommer des yaourts et des laits fermentés. Grâce à une enzyme nommée lactase, le lactose peut être digéré tout au long du transit digestif.

Peut-on manger des yaourts lorsqu’on est intolérant au lactose ?

Il convient de préciser que le yaourt est un aliment qui contient des protéines, des graisses et du sucre. Le lactose qui le compose est digéré plus facilement par les personnes intolérantes par rapport à d’autres produits laitiers.

À noter que l’intolérance au lactose est le plus souvent le résultat d’une insuffisance en lactase. Elle entraîne chez le patient de divers inconforts digestifs ou d’autres problèmes de santé. Les symptômes d’une intolérance sont la diarrhée, des douleurs, des ballonnements, des crampes et des flatulences excessifs.

Le niveau d’intolérance est fonction de la quantité de lactose dans votre yaourt. Étant donné qu’il s’agit d’un produit nécessaire à notre nutrition, la solution est de choisir des yogourts avec une quantité limitée de lactose. De ce fait, la consommation de produits laitiers tels que le yaourt ou le fromage n’est pas interdite pour les personnes intolérantes au lactose.

Ceux qui sont intolérants au lactose peuvent intégrer des yaourts dans leur alimentation. À rappeler qu’il s’agit d’un produit qui a la forme de lait fermenté contenant des bactéries vivantes. Ces dernières produisent elles-mêmes leurs propres lactases. Le rôle de cet enzyme est de fractionner une partie du lactose présent dans le yaourt. Les bactéries lactiques facilitent ainsi la digestion du lactose au niveau intestinal.

Toutefois, il est conseillé d’opter pour des yaourts ayant moins de 12 grammes de lactose dans sa composition. C’est le cas notamment des yogourts islandais et grecs.

Les populations qui ont un taux de lactase intestinale faible tolèrent parfaitement les yaourts avec une quantité de lactose réduite. Il est aussi possible de consommer des produits à base de soja.

Les yaourts recommandés pour les personnes intolérantes au lactose

Certains produits en raison de leur composition peuvent être consommés sans craindre les effets désagréables dus à l’intolérance au lactose. Le procédé utilisé pour leur préparation diffère de celle des yaourts traditionnels.

Le skyr : un produit de fabrication islandaise

Il est plus connu sous l’appellation yaourt islandaise. Il s’agit du yaourt traditionnel de l’Islande. Sa préparation nécessite l’incubation du lait écrémé avec des cultures actives vivantes. Pour avoir un yaourt concentré, il faut égoutter le lactosérum. À la différence des produits ordinaires, sa réalisation demande quatre fois plus de lait. On peut très bien utiliser du lait de chèvre ou de vache.

La présence de matière grasse dans le skyr est très basse (0 à 2 %). Il offre toutefois un goût onctueux une fois en bouche. En le dégustant, on retrouve la note acidulée du yaourt. Il a également une texture plus compacte. Les personnes intolérantes aux lactoses peuvent très bien le consommer sans craindre des effets indésirables.

Les yaourts grecs pour les personnes intolérantes au lactose

Dans leur composition, ils contiennent du lait de vache et de la crème fraîche. Cela permet de lui apporter une certaine onctuosité. En comparaison avec les yaourts traditionnels, la différence est assez minime. Leur fabrication requiert l’utilisation du lait et de ferments. C’est au niveau de la filtration qu’on remarque une certaine particularité. Pour les yogourts traditionnels, elle se passe en deux étapes, pour les yaourts grecs, elle se déroule en trois phases. Il est important de préciser que la troisième filtration permet d’extraire le liquide en profondeur. On obtient ainsi un produit fini bien différent. Ce filtrat contient du lactose qui n’a pas fait l’objet d’une fermentation par les bactéries. C’est une des raisons qui font qu’il est recommandé pour les personnes souffrant d’une intolérance au lactose. Le produit fini est plus riche en protéines.

La particularité du yaourt grec est qu’il a une teneur en sucre plus faible. Il peut ainsi être utilisé en cuisine pour des préparations salées.